Que faire en cas de courbure de la verge ?

Aucun problème n’est apparent au repos. Toutefois, la verge dévie lors de l’érection. C’est ce que l’on appelle une courbure congénitale. Une prise en charge est alors proposée selon les causes du problème.

Toutes les manifestations possibles de la courbure

Il y a deux sortes de courbure de la verge. Cette dernière est généralement composée de corps spongieux et de corps caverneux. Lorsqu’un tissu fibreux se forme entre ces deux corps, la verge dévie vers le bas. C’est ce que l’on appelle une courbure ventrale. Ce cas de figure peut également s’accompagner d’une malformation du canal de l’urètre sur la portion terminale. Ensuite, les corps caverneux peuvent se développer de façon asymétrique. Ce qui causera une courbure latérale de la verge.

Les éventuelles prises en charge

Lorsque la courbure résulte d’une malformation du canal de l’urètre, le problème est souvent corrigé dès l’enfance. Dans d’autres cas, vous pouvez consulter un médecin pour corriger le problème. Ce dernier peut être simplement d’ordre esthétique ou encore d’ordre fonctionnel. Dans ce dernier cas, vous aurez un peu de difficulté à la pénétration. Dans tous les cas, il faut une intervention chirurgicale qui consiste à raccourcir d’un à deux centimètres la longueur de la verge. Cette opération consiste à réduire la longueur d’un des deux corps caverneux qui se situent à chaque côté du pénis. Comme ils ne sont pas de même longueur, entraînant ainsi la courbure, il faut raccourcir l’un puisqu’il est impossible de rallonger l’autre. Cette opération optimise l’aspect fonctionnel et l’aspect esthétique de la verge sans affecter la rigidité de la verge.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*